Charlie Hebdo – Publié le 07 janvier à 20:51 – Mis à jour le 08 janvier 2015 à 00:04

Charlie Hebdo : le monde témoigne son soutien à la France

Charlie Hebdo : le monde témoigne son soutien à la France «
Play

Charlie Hebdo : Les journalistes en deui...

»
Play

SNCF : de nouvelles coupes d'effectifs a...

Charlie Hebdo : le monde témoigne son soutien à la France

L'attentat commis mercredi contre le journal satirique "Charlie Hebdo" a déclenché une vague de soutien dans le monde entier. De nombreux pays ont témoigné leur indignation et leur solidarité à la France. Tour d'horizon des réactions internationales.

La communauté internationale a rapidement manifesté son soutien à la France. Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, s'est dit "consterné" par cette "attaque contre la liberté de la presse". 

Le pape François a également condamné avec la "plus grande fermeté" l'"horrible attentat" commis mercredi, par l'intermédiaire de son porte-parole le Père Federico Lombardi. 

Les journalistes assassinés : "des martyrs de la liberté" selon John Kerry 

Les Etats-Unis ont exprimé leur soutien à travers la voix du président Barack Obama et du secrétaire d'Etat John Kerry.

Fait exceptionnel lors d'un tel évènement, John Kerry s’est exprimé en français, lors d'une conférence de presse pour témoigner son soutien à la France et aux victimes de l’attentat. il a déclaré que les journalistes assassinés "sont des martyrs de la liberté". Le secrétaire d'Etat a également professé : "aujourd'hui, demain, en France, à travers le monde, le pouvoir de la liberté d'expression vaincra". 

Important soutien européen

Les pays européens ont été nombreux à envoyer leurs condoléances et à apporter leur soutien à la France. Peu après l'attaque, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a vivement condamné l'attentat :

La reine Elizabeth II a également fait part de ses condoléances à la France. 

Le Premier ministre britannique, David Cameron, et la chancelière allemande, Angela Merkel, se sont entretenus avec François Hollande pour lui témoigner leur soutien et lui proposer leur aide, si nécessaire :

Condamnation unanime des pays membres de la Ligue arabe

La Ligue arabe et nombre de ses pays membres ont condamné avec force l'attentat "terroriste" contre le journal satirique français Charlie Hebdo. 

L'Arabie saoudite a condamné un acte "lâche, qui est rejeté par l'islam comme il est rejeté par les autres religions", et a exprimé ses condoléances. 

Le Qatar, régulièrement accusé de soutenir des factions islamistes extrémistes dans des pays comme la Syrie et la Libye, a assuré que "de tels actes visant des civils non armés contredisent tous les principes et toutes les valeurs morales et humaines".

Le président palestinien Mahmoud Abbas a évoqué "un acte horrible qui va à l'encontre des principes de la religion et de la morale".

Dans un message de condoléances à son homologue français, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a écrit :

Le peuple algérien, qui a souffert pendant de longues années des affres du terrorisme, mesure l'émotion du peuple français ami. 

En Tunisie, le président du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi, s'est dit "horrifié et indigné par l'acte lâche et criminel ayant visé les journalistes et le personnel de Charlie Hebdo". Il a écrit dans un communiqué : 

Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes terroristes, leurs auteurs, leurs instigateurs et tous ceux qui les soutiennent. 

Au Maroc, le roi Mohammed VI affirme avoir appris avec "une profonde émotion la triste nouvelle du lâche attentat terroriste" et condamné "fermement cet acte haineux".

Article rédigé par la rédaction web iTELE