Syrie – Publié le 14 mars à 10:42 – Mis à jour le 14 mars 2016 à 12:03

Syrie : 600 combattants de l'EI tués en trois semaines

Syrie : 600 combattants de l'EI tués en trois semaines «
Play

Législatives partielles: deux nouvelles...

»
Play

La mission Exomars a pris son envol vers...

Syrie : 600 combattants de l'EI tués en trois semaines

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a affirmé le dimanche 13 mars que l'État islamique avait perdu 600 hommes dans les frappes conduites par la coalition internationale ces trois dernières semaines.

Le groupe État islamique, visé par des bombardements de la coalition internationale emmené par les États-Unis, a perdu 600 combattants au cours ces trois dernières semaines en Syrie, a déclaré dimanche le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

John Kerry à Paris, le 13 mars (photo : Getty Images)

"En Syrie, Daech a perdu 3.000 kilomètres carrés et 600 combattants ces trois dernières semaines. Et la pression va s'intensifier", a-t-il ajouté à l'issue d'une rencontre à Paris avec ses homologues français, allemand, britannique et italien sur la situation en Syrie.

D'après le secrétaire d'État, la trêve instaurée en Syrie le 27 février a permis de réduire de "80 à 90%" la violence dans le pays, ce qui "très significatif", a-t-il indiqué.

Les États-Unis interviennent depuis le 23 septembre 2014 dans l'espace aérien syrien. Ils avaient été rejoints en mars 2015 par la Turquie et le Canada, qui a stoppé ses frappes depuis, la France en septembre et le Royaume-Uni en décembre. Des États engagés au Yémen (Arabie Saoudite, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Jordanie, Maroc et Qatar) ont également pris part à cette coalition internationale.

Article rédigé par la rédaction web d'iTELE (avec AFP) - Photo : Un F-16 décollant de la base d'Incirlik en Turquie (Krystal Ardrey / AP)