Cyclisme – Publié le 03 janvier à 13:56 – Mis à jour le 03 janvier 2017 à 14:00

Robert Marchand, un senior record

Robert Marchand, un senior record «
Play

Les chiffres de la délinquance 2016 ont...

»
Play

Coup d'envoi des soldes dans l'Est de la...

Robert Marchand, un senior record

Robert Marchand tentera demain d’établir un nouveau record du monde de l’heure à vélo, dans une catégorie bien singulière : les plus de 105 ans.

105 ans mais le sourire d’un enfant. Demain, au vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, le natif d’Amiens entrera peut être dans l’histoire du sport. De 16 heures à 17 heures il roulera pour établir le record de l’heure. Catégorie : plus de 105 ans !

Il y a deux ans c’est dans ce même vélodrome qu’il avait déjà effectué 26.927 km en une heure de temps, battant alors le record du monde de l’heure pour les plus de 100 ans. Serein mais bien conscient de ses capacités du moment, il n’envisage pas cette fois de battre sa précédente marque : "Ça ne va pas aussi bien qu’il y a deux ans, si j’étais aussi bien je serais un phénomène."

D’abord passionné de gymnastique, Robert Marchand enfourche son premier vélo dans l’entre-deux-guerres en 1925, remportant sa première course alors qu’il n’a pas encore quinze ans. Jugé trop frêle pour passer professionnel, il abandonne alors sa bicyclette. Ce n’est que bien plus tard, à 90 ans, installé seul à Mitry-Mory qu’il redécouvre son premier amour : la petite reine. Depuis, elle ne le quitte plus et lui permet même de rester en bonne santé à raison d’une heure de vélo par jour sur son home-trainer, le même que les coureurs du Tour de France.

Le col Robert Marchand, 911 m

Veuf depuis 1943 et sans enfant, le retraité a déjà grimpé tous les cols de France et compte plusieurs records à son actif : en plus du record de l’heure dans la catégorie des plus de 100 ans, il détient également celui du record des 100 km, dans la même catégorie, qu’il avait réalisé le 28 septembre 2012. Ce jour-là, il avait roulé 4 heures 17 minutes et 27 secondes à une vitesse moyenne de 23 km/h. Décoré de la médaille d'or de la Jeunesse et des Sports, un col en Ardèche porte même son nom, culminant à 911m d’altitude.

Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer que ce petit homme d’1m50 puisse avoir 105 ans. Pourtant, le "petit" Robert est bien né le 26 novembre 1911. Deux conflits mondiaux plus tard, une vie partagée entre pompier de Paris, éleveur, conducteur d’engins ou encore bûcheron, le voilà devant un nouveau défi. Demain après-midi il roulera encore plus de 20 kilomètres pendant soixante minutes. Sa seule règle : ne jamais dépasser les 110 pulsations cardiaques par minute. Son seul carburant : un peu de miel dans son bidon d’eau fraîche.

A l’heure de rentrer encore un peu plus dans l’histoire du sport mondial, Robert Marchand prend conscience de son exploit que constitue ne serait-ce que la tentative de ce record : "Ça fait de moi le plus vieux sportif du monde. C'est ce qu'on m'a dit en tout cas. C'est spécial, non ?" Certainement encore plus demain à 17 heures lorsqu’il descendra de sa bicyclette, les cuisses lourdes mais son sourire toujours attaché à son visage.

VG avec AFP