COP21 – Publié le 17 février à 09:05 – Mis à jour le 17 février 2016 à 09:53

Ségolène Royal annonce sa nomination à la présidence de la COP21

Ségolène Royal annonce sa nomination à la présidence de la COP21 «
Play

Gilles Simeoni "en désaccord total " ave...

»
Play

Perquisitions au siège du Front National...

Interrogée par Bruce Toussaint sur l'avenir de la présidence de la COP21, la ministre a répondu : "le président m'a proposé de prendre cette responsabilité, que j'ai acceptée".

Le suspense n'en était plus vraiment un, d'autant que la ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, avait vu son portefeuille élargi la semaine dernière aux "Relations internationales sur le climat".

Dans un premier temps, elle avait laissé entendre que la nomination du prochain président de la Conférence serait "peut-être" annoncée dans la journée. "Je ne vais pas non plus faire semblant de ne pas savoir, vous avez raison", a-t-elle reconnu, avant d'annoncer la décision de François Hollande.

Dans le cadre de cette nouvelle mission, Ségolène Royal devra notamment préparer la réunion de l'ONU du 22 avril qui doit initier le processus de signatures de l'accord de Paris sur le climat adopté le 13 décembre et mettre en oeuvre des grands projets initiés à la COP, comme Alliance solaire et l'initiative pour l'Afrique.

Laurent Fabius a renoncé à la présidence de la COP21 après la polémique créée par sa volonté de cumuler la présidence du Conseil constitutionnel et celle de la COP21.

"C'est une continuité du travail qui a été accompli", a-t-elle souligné, rappelant que c'est Laurent Fabius qui a demandé l'accueil en France de la Conférence. "L'accord est signé, donc tout commence", a rappelé Ségolène Royal, reprenant les mots du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Article rédigé par la rédaction web d'iTELE