Remaniement – Publié le 11 février à 16:59 – Mis à jour le 11 février 2016 à 22:54

​Remaniement : quels sont les nouveaux visages du gouvernement ?

​Remaniement : quels sont les nouveaux visages du gouvernement ? «
Play

​Une mutinerie carcérale fait 52 morts a...

»
Play

Le CCIF critique le ciblage massif à l’e...

Les écologistes signent leur retour en force au gouvernement, après un remaniement qui marque le départ de Laurent Fabius (Affaires étrangères), Sylvia Pinel (Logement), Marylise Lebranchu (Décentralisation et Fonction publique) et Fleur Pellerin (Culture et Communication).

Le nouveau gouvernement de Manuel Valls est composé de 38 ministres et secrétaires d'Etat, contre 32 dans le précédent. La parité est de mise, avec 19 hommes et 19 femmes, et son annonce officielle acte le départ de quatre poids lourds du gouvernement : Laurent Fabius, Sylvia Pinel, Marylise Lebranchu et Fleur Pellerin. Ce remaniement signe également le retour au gouvernement de membres d'EE-LV, après deux ans de rupture entre le parti écologiste et le PS, et fait la part belle à la jeune garde du PS.

Chez les écologistes, une ministre et deux secrétaires d’Etat

  • Emmanuelle Cosse

Emmanuelle Cosse (DR)

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts remplace Sylvia Pinel en tant que ministre du Logement et de l’habitat durable. Sa nomination, au même poste que Cécile Duflot, intervient après deux ans de rupture entre le PS et EELV. Elle signe, de fait, le départ de la secrétaire nationale d’EELV, parti rongé depuis deux ans par des divisions internes et ayant subi de multiples désaffections.

  • Jean-Vincent Placé

Le président du groupe écologiste au Sénat est nommé secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la simplification.

  • Barbara Pompili

Ex-membre d’EELV, elle est nommée secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité.

Retour de Jean-Marc Ayrault, la jeune garde du PS promue

  • Jean-Marc Ayrault

Jean-Marc Ayrault (DR)

Le député de Loire-Atlantique reprend les rênes du Quai d’Orsay, après le départ de Laurent Fabius vers le Conseil constitutionnel. Sa nomination intervient près de deux ans après avoir démissionné de son poste de Premier ministre, à l'occasion d'un remaniement qui avait vu s'installer à Matignon... Manuel Valls, actuel Premier ministre.

Outre Jean-Marc Ayrault, Hollande a privilégié l'arrivée de membres moins connus du PS, à l'image de :

  • Audrey Azoulay

Audrey Azoulay (DR)

Conseillère culture de Hollande, elle remplace Fleur Pellerin au ministère de la Culture et de la Communication.

  • Juliette Méadel

Porte-parole du PS, elle est nommée secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée de l’Aide aux victimes.

  • Estelle Grelier

Députée de Seine-Maritime, secrétaire nationale du PS, elle est nommée secrétaire d’Etat chargée des Collectivités territoriales.

  • Hélène Geoffroy

Députée PS, maire de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, elle est nommée secrétaire d’Etat chargée de la Ville.

  • Ericka Bareigts

Députée de la Réunion, elle est nommée secrétaire d’Etat chargée de l’Egalié réelle.

André Vallini, jusqu'alors secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale, devient secrétaire d'Etat au développement de la Francophonie auprès de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères.

Le Parti radical de gauche prend trois postes

  • Jean-Michel Baylet

Jean-Michel Baylet (DR)

Le président du Parti radical de gauche a été nommé ministre de l'Aménagement du territoire et de la Ruralité.

  • Laurence Rossignol

Laurence Rossignol (DR)

Elle passe de secrétaire d'Etat à la Famille, à l'Enfance et aux Personnes âgées, au poste de ministre de la Famille, de l'Enfance et du Droit des femmes.

  • Annick Girardin

Annick Girargin (DR)

Ex-secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie, elle devient ministre de la Fonction publique à la place de Marylise Lebranchu

Article rédigé par la rédaction web iTELE