#MonVote2014 – Publié le 07 février à 07:10 – Mis à jour le 07 février 2014 à 16:14

Portrait : rencontre avec le plus jeune maire de France

Portrait : rencontre avec le plus jeune maire de France «
Play

Morlaix (encore) inondée

»
Play

Yahoo se fait la malle à l'irlandaise

Pour ces municipales, i>TELE, en association avec 20 minutes, vous emmène faire la connaissance de plusieurs élus partout en France. Aujourd'hui rencontre avec le plus jeune maire du pays. Jérôme Negroni, 24 ans, élu depuis quatre ans de San Lorenzo, se présente à nouveau pour rester maire de sa petite commune de 147 habitants, dans lequel sa famille habite depuis des siècles.

Le bureau de Jérôme Negroni est en plein travaux. La pièce fraîchement repeinte, située dans l’agence postale de San Lorenzo, est encore occupée par des meubles en cours de montage et une grosse boîte à outils. Lui prend place derrière un vaste bureau flambant neuf que Pierre, chargé du réaménagement, regarde avec circonspection. Il l'aurait préféré «plus arrondi». «Mais ce n'est pas moi le patron!» Non, le «patron» c'est ce «petit jeune» de 24 ans, au visage encore poupon qui a déjà allumé ordinateur et tablette et se met au travail, reportant poliment la décision que tente de lui arracher l'artisan: où faudra-t-il accrocher les tableaux dans cet espace rénové ?

Voilà quatre ans que Jérôme Negroni est le premier magistrat de ce village de 147 âmes niché dans les montagnes de Haute-Corse, quatre ans qu’il est le plus jeune maire de France. Une étiquette qui l’agace un peu, lui qui se décrit comme «un maire comme un autre». Quand il a été élu en 2009 après le décès en cours de mandat de son prédécesseur –son propre grand-père– l’élu de 20 ans a suscité la curiosité de tant de journalistes que, lassé, il a coupé son téléphone...

La suite de l'article à découvrir sur 20minutes.fr