Politique – Publié le 01 décembre à 18:30

Les candidats à la primaire de la gauche attendent fébrilement la décision de François Hollande

Les candidats à la primaire de la gauche attendent fébrilement la décision de François Hollande «
Play

La bière belge se fait mousser par l'UNE...

»
Play

La pénalisation des sites désinformant s...

La primaire de la gauche peut-elle avoir lieu si François Hollande décide de s'en affranchir? Souriant mais particulièrement inquiet, Arnaud Montebourg dramatise la situation et menace le présdident : "Ce serait la destruction finale du Parti socialiste." Benoît Hamon, lui, y verrait "un déni de démocratie".