La forme et le contenu de l'allocution présidentielle du 31 décembre seront inédits cette année. Pour son quatrième exercice du genre, Français Hollande s'exprimera, non pas depuis son bureau, mais debout, face à un pupitre dans le salon Napoléon III, celui-là même depuis lequel il s'était exprimé le 13 novembre. Ses voeux devraient être emprunts d'un ton grave, et appeler à l'unité nationale, un mois et demi après les attentats.