Terrorisme – Publié le 27 mars à 21:01 – Mis à jour le 28 mars 2016 à 07:01

Un Français suspecté de préparer un attentat a été arrêté aux Pays-Bas

Un Français suspecté de préparer un attentat a été arrêté aux Pays-Bas «
Play

Des milliers d'Irakiens fuient les comba...

»
Play

L'écrivain américain Jim Harrison est mo...

L'homme de 32 ans a été arrêté à la demande de la France et va être extradé. Il s'agit d'Anis B., 32 ans, un proche de Reda Kriket. Il était parti en Syrie avec ce dernier, selon nos informations.

La police néerlandaise a arrêté ce dimanche à Rotterdam un Français de 32 ans suspecté d'avoir préparé un attentat, a indiqué le parquet. L'opération a été menée à la demande de Paris.

"Les autorités françaises ont demandé vendredi l'arrestation de ce Français", qui est suspecté "de préparation d'un attentat terroriste", a indiqué le parquet néerlandais dans un communiqué.

Un proche de Reda Kriket

L'homme de 32 ans s'appelle Anis B. C'est un proche de Reda Kriket. Il était parti en Syrie avec ce dernier. Il avait été condamné à cinq ans de prison en 2009 à Paris, pour vol aggravé et séquestration.

Rentré de Syrie depuis peu, il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, émis par la France, depuis décembre. L'homme sera livré à la France "sous peu", a ajouté le parquet, sans préciser si l'homme était concerné par les attentats de Paris ou non.

La police néerlandaise a arrêté trois autres suspects, dont deux hommes de 43 et 47 ans d'origine algérienne. Aucun détail n'est encore connu sur la troisième personne interpellée, a souligné le parquet.

Plusieurs maisons de ce quartier de Rotterdam, dans l'ouest du pays, ont été évacuées "par précaution", a ajouté la même source.

Trois autres suspects interpellés

Trois autres suspects ont été interpellés, dont deux hommes de 43 et 47 ans d'origine algérienne, ajoute le parquet. Aucun détail n'est encore connu sur la troisième personne interpellée. Le Français séjournait chez l'un d'entre eux, assurent les médias néerlandais. 

Des perquisitions ont eu lieu dans le quartier de Rotterdam-Ouest, dans deux rues distinctes. Selon des images diffusées par la télévision publique NOS, la police a d'abord envoyé un chien dans les logements où se sont déroulées les perquisitions, à la recherche d'explosifs. Plusieurs maisons aux alentours ont été évacuées "par précaution", souligne le parquet. 

Reda Kriket, 34 ans, avait été interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt, ville de l'ouest parisien, pour un projet d'attentat en France "à un stade avancé", selon Bernard Cazeneuve. Des fusils d'assaut et des explosifs avaient été retrouvés dans son appartement, situé dans une autre commune de la région parisienne. 

Reda Kriket avait été condamné en son absence à Bruxelles en juillet 2015 avec Abdelhamid Abaaoud lors d'un procès d'une filière djihadiste vers la Syrie. Tué cinq jours après les attentats de Paris, Abaaoud est suspecté d'avoir eu un rôle-clé dans les attaques du 13 novembre.

Rédaction web d'iTELE avec AFP - Photo Des policiers à Rotterdam en novembre 2015. (AFP)