Intervention en Syrie – Publié le 14 mars à 19:28 – Mis à jour le 14 mars 2016 à 19:56

Syrie : Vladimir Poutine annonce le retrait des forces russes

Syrie : Vladimir Poutine annonce le retrait des forces russes «
Play

Attentat de Grand-Bassam : quatre victim...

»
Play

Place Victoria à Athènes, les Grecs exas...

Syrie : Vladimir Poutine annonce le retrait des forces russes

​Le président russe Vladimir Poutine et son homologue syrien Bachar al-Assad se sont mis d'accord par téléphone sur le retrait des troupes russes de Syrie, tout en maintenant une présence aérienne, a annoncé lundi le Kremlin.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé ce lundi 14 mars le retrait des forces russes de Syrie. Il s'est mis d'accord avec son homologue syrien, Bachar al-Assad, tout en indiquant maintenir une présence aérienne, selon le Kremlin. Et de préciser :

Le président de Russie a déclaré que les principales opérations demandées aux forces armées avaient été accomplies. Il a été convenu de retirer la majeure partie des forces aériennes russes

Retrait dès mardi 15 mars

Vladimir Poutine a demandé au ministère de la Défense d'entamer mardi le processus de retrait de la majeure partie des forces russes de Syrie. Le président russe a déclaré à la télévision :

La tâche qui avait été demandée à notre ministère de la Défense et aux forces armées a été globalement accomplie et j'ordonne donc au ministère de la Défense d'entamer à partir de demain le retrait de la majeure partie de nos contingents militaires de la République arabe syrienne.

Contexte des négociations plus favorable

Cette annonce intervient le même jour que le début de nouvelles négociations intersyriennes à Genève sous l'égide de l'ONU. Ces négociations visent à mettre un terme au conflit en Syrie.

Le contexte de ces nouvelles discussions est plus favorable que lors des dernières sessions, en raison notamment de la cessation des hostilités sur le terrain entre les rebelles et le régime, instaurée depuis le 27 février. Si quelques violations ont pu être constatées, le cessez-le-feu a été jugé respecté "de manière générale" par les Etats-Unis le 11 mars.

Un jeune Syrien sur trois n'a connu que la guerre

La guerre en Syrie, qui a débuté en mars 2011 après la répression sanglante par le régime de manifestations prodémocratiques, s'est transformée en un conflit complexe impliquant une multitude d'acteurs locaux et internationaux. Elle a fait plus de 270.000 morts, poussé plus de la moitié des habitants à quitter leur foyer et provoqué par ricochets une importante crise migratoire.

Dans un rapport publié ce lundi, l'Unicef a révélé que quelque 3,7 millions d'enfants, soit un jeune Syrien sur trois, étaient nés depuis le début du conflit, qui touche au total 8,4 millions d'enfants syriens, soit plus de 80% d'entre eux, en Syrie ou en exil.

Rédaction web d'iTELE (avec AFP) - Photo : Un F-16 décollant de la base d'Incirlik en Turquie (Krystal Ardrey/AP)