Conflit syrien – Publié le 11 février à 09:49 – Mis à jour le 11 février 2016 à 09:51

Syrie : les frappes russes autour d'Alep "favorisent" l'État islamique, selon Washington

Syrie : les frappes russes autour d'Alep "favorisent" l'État islamique, selon Washington «
Play

Accident à Rochefort : Les deux véhicule...

»
Play

Coupe de France : Trélissac, petit club...

Syrie : les frappes russes autour d'Alep "favorisent" l'État islamique, selon Washington

Les frappes russes autour de la ville syrienne d'Alep contre des groupes d'opposition et des civils "favorisent directement" l'essor du groupe Etat islamique, a accusé ce mercredi un haut responsable américain.

À la veille d'une conférence internationale sur le conflit syrien, l'émissaire spécial du président américain Barack Obama pour la coalition internationale anti-djihadistes, Brett McGurk, a témoigné ce mercredi devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants :

Ce que la Russie est en train de faire favorise directement l'EI.

Les États-Unis et leur ministre des Affaires étrangères John Kerry accusent depuis une semaine Moscou d'avoir "en partie" torpillé les efforts de paix en Syrie en bombardant autour de la ville d'Alep, en appui aux forces gouvernementales syriennes.

Vers un cessez-le-feu en Syrie?

Le Groupe international de soutien à la Syrie (ISSG) se réunit ce jeudi pour tenter de s'entendre sur un cessez-le-feu et un accès humanitaire aux villes syriennes assiégées. Une option que semble prête à envisager la Russie.

Ce mercredi, un diplomate américain avait expliqué devant quelques journalistes sous le couvert de l'anonymat:

Nous aurions voulu un cessez-le-feu il y a deux mois, nous ne l'avons pas obtenu. Nous en avons besoin d'un aussi vite que possible.

Article rédigé par la rédaction d'iTELE avec AFP - Crédit photo: Abdalrhman Ismail / Reuters