Monde – Publié le 17 février à 06:45 – Mis à jour hier à 12:33

Roman Polanski souhaite retourner aux Etats-Unis pour clore l'affaire de viol

Roman Polanski souhaite retourner aux Etats-Unis pour clore l'affaire de viol «
Play

Macron justifie ses propos sur la coloni...

»
Play

Sorti de l'hôpital, Théo remercie ceux q...

Roman Polanski envisage de retourner aux Etats-Unis. A 83 ans, le réalisateur souhaite mettre fin à l'affaire de viol d'une mineure qui le poursuit depuis 40 ans. Il pose néanmoins une condition : avoir la garantie de ne pas être incarcéré.

Le réalisateur Roman Polanski, accusé du viol d'une mineure de 13 ans en 1977 en Californie, veut retourner aux USA pour clore le dossier. A l'époque des faits, le cinéaste, alors âgé de 44 ans, avait été libéré sous caution après 42 jours de détention. Mais, craignant de devoir effectuer une peine d'emprisonnement de 50 ans, il avait fui les Etats-Unis. Il n'y est depuis jamais retourné.

L'affaire a connu au fil des années de multiples rebondissements. Notamment en 2009 : à la suite d'un mandat d'arrêt émis par les USA, Roman Polanski était arrêté en Suisse, et assigné à résidence pendant huit mois.

Récemment, sous le feu de nombreuses critiques, il a renoncé à présider la cérémonie des César.

Le réalisateur du "Pianiste" souhaite aujourd'hui pouvoir clore le dossier. S'il reconnaît une relation sexuelle illégale, il a toujours nié le viol de l'adolescente de 13 ans. Selon son avocat :

Roman Polanski veut faire reconnaître qu'il a déjà exécuté sa peine afin de pouvoir voyager librement et faire lever son mandat d'arrêt.

Pour son retour sur le sol américain, le cinéaste a posé une condition : faire appliquer un accord à l'amiable qui avait été conclu au moment des faits,et qui lui permettrait de se rendre à Los Angeles sans craindre d'être incarcéré. Une audience est prévue la semaine prochaine aux Etats-Unis pour statuer sur les demandes de ses avocats.

Sujet réalisé par Eléonore Payro