Primaires américaines – Publié le 27 mars à 10:03 – Mis à jour le 27 mars 2016 à 11:40

​Primaires démocrates : Sanders marque quelques points face à Clinton

​Primaires démocrates : Sanders marque quelques points face à Clinton «
Play

​L'IGPN saisie sur de possibles violence...

»
Play

Le Belgique annule sa "marche contre la...

​Primaires démocrates : Sanders marque quelques points face à Clinton

Le sénateur américain Bernie Sanders a largement battu sa rivale Hillary Clinton lors des primaires démocrates en Alaska et dans l'Etat de Washington samedi et misait sur une troisième victoire à Hawaï. Un signe que ses chances sont relancées ?

Sanders rattraperait il son retard sur Clinton ? Les démocrates se prononçaient samedi lors de "caucus", des réunions d'électeurs qui se sont tenues à bulletin secret à Hawaï, mais ouvertement en Alaska et dans l'Etat de Washington. 

Les chaînes de télévision CNN et MSBNC donnaient Sanders gagnant à 76% dans l'Etat de Washington, situé dans le nord-ouest des Etats-Unis près de la frontière canadienne, face à l'ex-secrétaire d'Etat (24%). Sa victoire a été encore plus éclatante en Alaska, à l'extrême Nord américain, où 16 sièges de délégués étaient en jeu: il était donné gagnant à 79% contre 21% pour Clinton.

A Hawaï, c'était également un plébiscite pour Sanders : le sénateur a obtenur 71% des voix, contre 29% à l'ancienne secrétaire d'Etat.

L'Etat de Washington était le gros morceau de la journée, avec 101 délégués en jeu pour l'investiture démocrate. Bernie Sanders a déclaré hier soir :

Nous diminuons clairement l'avance de la secrétaire d'Etat Clinton et avec beaucoup de votes à venir ici dans le Wisconsin, nous avons une claire voie vers la victoire. Il est difficile de nier que notre campagne bénéficie d'une bonne dynamique.

Une histoire d'oiseau qui amuse les Américains

Les signes positifs se multiplient pour Bernie Sanders, qui depuis quelques jours, s’amuse à voir un signe dans l’interruption d’un de ses meetings par un oiseau. « Un symbole de paix qui nous parvient » a clamé Bernie Sanders devant des fans amusés.

Le candidat n’a d’ailleurs pas hésité à communiquer sur ce moment sur les réseaux sociaux.

Hillary Clinton en danger ?

Hillary Clinton, 68 ans, n'avait pas réagi pour le moment à ses défaites dans le nord-ouest des Etats-Unis. La candidate s’est limitée à rappeler sur Twitter qu’elle avait besoin de soutien pour remporter cette élection.

A ce jour, plus de la moitié des délégués démocrates ont été distribués au terme d'une trentaine de primaires, et Hillary Clinton a remporté 57% d'entre eux, auxquels s'ajoute l'appui déclaré de près de 500 "super délégués", ces responsables et élus démocrates qui voteront à la convention d'investiture dans quatre mois.

Elle affichait jusqu'à présent 1.711 délégués au total contre 952 pour le sénateur du Vermont, selon l'estimation de CNN (2.383 requis pour l'investiture).

Pour rattraper et surpasser Hillary Clinton, Bernie Sanders devra remporter les primaires restantes avec de très fortes majorités. Il a certes obtenu près de 80% des voix dans plusieurs petits Etats, mais de grands Etats à venir lui sont défavorables (New York, Pennsylvanie, Maryland en avril). Une hypothèse assez improbable pour l'heure.

Prochains rendez vous :le 5 avril (Wisconsin) et le 9 avril (Wyoming), avant les grands rendez-vous beaucoup plus déterminantes à New York (19 avril) et d'un nouveau "super mardi" le 26 avril dans cinq Etats. 

Article rédigé par la rédaction web d'iTélé avec AFP / Crédits photos : images campagne Bernie Sanders