Conflit syrien – Publié le 04 février à 12:04 – Mis à jour le 04 février 2016 à 12:14

​Londres et Berlin promettent des aides de plusieurs milliards aux victimes du conflit en Syrie

​Londres et Berlin promettent des aides de plusieurs milliards aux victimes du conflit en Syrie «
Play

Qu'est-ce que le TPP, la plus vaste zone...

»
Play

Mobilisation pour les "condamnés de Good...

​Londres et Berlin promettent des aides de plusieurs milliards aux victimes du conflit en Syrie

​L’Angleterre et l’Allemagne ont annoncé mercredi et jeudi débloquer un peu plus de 4 milliards de dollars pour venir en aide aux victimes du conflit syrien, alors qu'une conférence des donateurs se réunit jeudi à Londres

La chancelière allemande Angela Merkel a promis jeudi de débloquer 2,3 milliards d'euros pour venir en aide aux victimes du conflit en Syrie, à l'occasion de la conférence des donateurs à Londres. Sur la la chaîne allemande N24, la chancelière a déclaré :

Nos mots seront suivis d'actes. Le gouvernement va jusqu'en 2018 mettre à disposition 2,3 milliards d'euros, dont 1,1 milliard d'euros pour la seule année 2016. "Nous voulons faire en sorte que plus jamais on arrive à une situation où on réduit la nourriture donnée aux réfugiés. C'est pourquoi nous mettons l'accent sur les programmes humanitaires et en particulier le programme alimentaire mondial.

"Il est temps d'adopter une nouvelle approche"

La veille, la Grande-Bretagne avait également annoncé doubler son aide en apportant 1,2 milliard de livres (1,9 milliard de dollars) supplémentaire d'ici 2020. "Nous avons besoin de plus d'argent pour répondre à cette crise et nous en avons besoin maintenant" avait déclaré le Premier ministre britannique. Mais David Cameron a aussi prévenu :

Avec des centaines de milliers de personnes qui risquent leur vie en traversant la mer Égée ou les Balkans, il est temps maintenant d'adopter une nouvelle approche. Celle-ci serait basée sur l'éducation et la "création d'emplois" dans les pays voisins accueillant les réfugiés.

Jeudi, des dirigeants du monde entier se retrouvent à Londres pour essayer de réunir neuf milliards de dollars pour les 18 millions de Syriens affectés par la guerre. Les donateurs devront se montrer plus généreux que lors de la conférence de 2015, où seuls 3,3 milliards avaient été récoltés sur les 8,4 milliards nécessaires estimés.

Article rédigé par la rédaction web d'iTélé avec AFP - Crédits photo : SecurityConference.de - Angela Merkel et David Cameron réunis pour une conférence sur la sécurité à Munich en 2011.