Japon – Publié le 17 mars à 17:03 – Mis à jour le 17 mars 2016 à 17:18

Le Japon recrute des ninjas

Le Japon recrute des ninjas «
Play

Loi Travail : "Il faut savoir s'arrêter...

»
Play

Loi travail : "Il y a une certaine fiert...

Le Japon recrute des ninjas

La préfecture d’Aichi au Japon lance un très sérieux appel à candidatures afin de recruter six ninjas. L'objectif : promouvoir la culture locale et attirer de nouveaux touristes.

Affûtez vos shuriken et répétez vos sauts périlleux : le Japon recrute des ninjas. La préfecture d’Aichi, située sur l’île d’Honshu, est à la recherche de six prétendants au poste de ninja, "qui auront pour mission de promouvoir la culture locale et ses traditions ainsi que d’attirer de nouveaux touristes", relate Slate.

Rémunérés environ 1.400€ par mois pour une durée d'un an, les prétendants ninjas devront maîtriser, outre l’histoire médiévale japonaise, quelques figures acrobatiques. Ils devront également faire montre d'une certaine forme physique, indique la préfecture sur son site (en japonais, évidemment).

Néanmoins, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, les candidats ne doivent pas nécessairement maîtriser de techniques de combat particulières, et avoir des antécédents de tueur à gage ne vous sera d’aucune aide, affirme la BBC.

Développer le "tourisme des seigneurs de guerre"

Les missions des futurs ninjas vont de la performance scénique aux "relations presse" pour la radio et la télévision. Satoshi Adachi, membre de la section de promotion du tourisme de la préfecture d’Aichi, précise à l’AFP que le candidat idéal devra "apprécier le fait d’être sous le feu des projecteurs même s’il ou elle est un ninja discret".

Plutôt que de former des combattants, le but de l’institution japonaise est de développer le "tourisme des Seigneurs de guerre".

En novembre dernier, le Premier ministre Shinzo Abe avait lancé un plan de relance du tourisme sur les îles japonaises, devant aboutir à la création d’une nouvelle politique de promotion du tourisme, basée notamment sur l'héritage culturel et historique du Japon. Les îles japonaises retrouvent peu à peu des couleurs en termes de visiteurs étrangers, 5 ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima qui avait entraîné une baisse de la fréquentation touristique de 60%.

De juin à septembre 2015, le Japon a été visité par quelques 14,5 millions de personnes, indique le Japan Times. Une augmentation de plus de 48% par rapport à la même période de l’année précédente.

Matthieu Beigbeder - Photo : Démonstration de combat entre un ninja et un samouraï à Tokyo, juillet 2014 (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)