Corée du Nord – Publié le 12 mars à 19:27 – Mis à jour le 12 mars 2016 à 19:40

La Corée du Nord menace la Corée du Sud d'un "blitzkrieg"

La Corée du Nord menace la Corée du Sud d'un "blitzkrieg" «
Play

Entreprise terroriste sur Facebook : 4 a...

»
Play

Les nouvelles régions choisissent leur n...

La Corée du Nord menace la Corée du Sud d'un "blitzkrieg"

Face aux manoeuvres conjointes de la Corée du Sud et des Etats-Unis, Pyongyang a menacé samedi de lancer un "blitzkrieg" et de "libérer" son voisin du sud "y compris Séoul", a rapporté l'agence officielle nord-coréeene KCNA.

Les manoeuvres américano-sud-coréennes annuelles provoquent à chaque fois la colère de Pyongyang. Mais cette année, il s'agit des plus importantes jamais effectuées et la Corée du Nord lance quotidiennement des avertissements envers les deux alliés en les menaçant notamment de frappes nucléaires préventives

"Blitzkrieg"

Samedi 12 mars, l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, citant un communiqué du commandement militaire, a agité la possibilité d'"une frappe préemptive contre les groupes ennemis" qui participent à ces exercices. Pyongyang envisage aussi de répliquer en lançant "un blitzkrieg", "une opération pour libérer toute la Corée du Sud y compris Séoul". Le terme "blitzkrieg" signifie "guerre éclair" en allemand, il s'agit d'une offensive militaire puissante et ayant pour objectif d'être rapide. 

En réaction, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a appelé la Corée du Nord à cesser ses menaces et ses provocations, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. 

Plus tard dans la journée de samedi, les médias officiels nord-coréens ont affirmé que Pyongyang se réservait le droit de lancer une "attaque nucléaire préventive" et lancé un dernier avertissement à Washington. Il est ainsi écrit dans un article publié dans le journal nord-coréen Rodong Sinmun: 

Une guerre nucléaire contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC - Corée du Nord) entraînerait la fin des Etats-Unis. 
C'est le dernier avertissement de la RPDC à Obama et ses amis.

Tensions en hausse

Les tensions dans la péninsule n'ont cessé de croître depuis que la Corée du Nord a effectué un quatrième essai nucléaire en janvier, puis un tir de fusée à longue portée en février, en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le Conseil de sécurité a ensuite considérablement alourdi les sanctions internationales qui pesaient déjà sur le régime nord-coréen, le plus isolé au monde.

Rédaction web d'iTELE avec AFP - Photo: Tanks nord-coréens dans un champ (Crédits : télévision d’Etat KRT/Reuters)