Irak – Publié le 29 février à 22:14 – Mis à jour le 29 février 2016 à 22:26

Irak: au moins 24 morts dans un attentat revendiqué par l'EI

Irak: au moins 24 morts dans un attentat revendiqué par l'EI «
Play

Tensions à la frontière gréco-macédonien...

»
Play

"Jungle" de Calais: un démantèlement sou...

Irak: au moins 24 morts dans un attentat revendiqué par l'EI

Un attentat suicide a visé lundi les funérailles d'un Irakien chiite au nord-est de Bagdad. Au moins 24 personnes ont été tuées et 40 blessées.

L'attaque a été perpétrée lundi dans la ville de Mouqdadiyah par un kamikaze qui a fait détoner sa ceinture d'explosifs lors des obsèques d'un membre connu de la tribu chiite de Bani Tamim, l'une des principales tribus de la province de Diyala, selon ces responsables de la sécurité. 

Selon un responsable de cette province, deux commandants de milices chiites ont été tuées dans l'explosion.

Revendiqué par l'EI

Le groupe Etat islamique, qui considère les chiites comme des "hérétiques", a revendiqué cette attaque dans un communiqué diffusé sur internet.

La veille, l'EI avait également revendiqué des attentats dans un secteur chiite du nord de Bagdad qui ont coûté la vie à 39 personnes et en ont blessé 76. Il s'agit des plus sanglantes attaques dans la capitale irakienne depuis le début de l'année. 

En janvier dernier, le groupe terroriste avait affirmé avoir été derrière un attentat dans un café de Mouqdadiyah qui avait fait au moins 20 morts. Des attaques avaient ensuite été menées en guise de vengeance contre des maisons d'habitants sunnites de la région.

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch avait alors affirmé que des miliciens chiites avaient enlevé et tué des civils sunnites, et mis le feu à des habitations et des mosquées.

Rédaction web d'iTELE avec AFP - Photo : Enterrement d'une victime des attentats qui ont frappé Bagdad le 28 février 2016 (AFP)