Disparition du vol MH370 – Publié le 10 mars à 18:35 – Mis à jour le 10 mars 2014 à 22:45

Disparition du vol MH370 : les téléphones sonnent toujours

Disparition du vol MH370 : les téléphones sonnent toujours «
Play

50.000 juifs orthodoxes manifestent cont...

»
Play

Elle retrouve la vue et redécouvre son m...

Disparition du vol MH370 : les téléphones sonnent toujours

Le mystère de la disparition du vol MH370 s’épaissit avec cette nouvelle révélation du Washington Post, selon laquelle plusieurs numéros de téléphone des passagers présents à bord du Boeing introuvable continueraient de sonner. Une véritable épreuve pour les familles qui demandent aux autorités chargées de l’enquête d’utiliser la géolocalisation pour retrouver la trace des 239 disparus.

Durant tout le week-end, plusieurs familles des 239 passagers disparus du vol MH370 ont tenté, comme une dernière chance, d’appeler leurs proches. C’est à ce moment précis où le mystère prend une autre ampleur, car pour nombre d’entre eux, il y avait bien une tonalité au bout du fil.

Certaines de ces familles ont été extrêmement surprises de tomber sur cette même tonalité, alors que la logique voudrait qu’ils soient hors service, dans le cas d’un crash de l’avion ou d’une désintégration en plein vol. Un espoir douloureux s’est donc emparé naturellement des familles, qui – même si personne ne répond au bout du fil lorsque ces appels sont passés – sont désormais convaincues qu’il faut utiliser la géolocalisation pour tracer ces téléphones portables et retrouver la trace de l’avion.

La compagnie aérienne Malaysia Airlines s’est essayée au même exercice en appelant les membres de l’équipage sur leurs téléphones portables. Même résultat, il y a bien une tonalité, même si personne ne répond au bout du fil.

Les appels « fantômes » comme le présente la presse outre-Atlantique – et notamment le Washington Post – sont d’autant plus amplifiés par le fait que les familles ont également découvert que certains des passagers étaient encore « connectés » sur QQ, le service de messagerie instantanée chinois.

Aux dernières nouvelles, tous ces numéros de téléphone ont été fournis aux autorités chinoises qui prennent le relais sur l’analyse de ce phénomène pour le moins étrange au vu des circonstances.

Selon l'International Business Times, 19 familles de disparus ont signé une déclaration commune, attestant que plusieurs numéros de téléphone étaient actifs, et demandant instamment aux autorités de se mettre au travail, afin de localiser ces téléphones portables.

Article rédigé par la rédaction web iTELE