Virus Zika – Publié le 05 février à 23:15 – Mis à jour le 06 février 2016 à 07:26

Décès de 3 patients atteints du virus Zika et du syndrome Guillain-Barré en Colombie

Décès de 3 patients atteints du virus Zika et du syndrome Guillain-Barré en Colombie «
Play

Signé Laurence Haïm : Clinton en difficu...

»
Play

Un séisme de magnitude 6,4 frappe le sud...

La Colombie, deuxième pays le plus touché au monde par l'épidémie du virus Zika, a annoncé vendredi le décès de trois patients ayant contracté le virus et souffrant du syndrome neurologique de Guillain-Barré.

L'annonce a été faite vendredi par la directrice de l'Institut national de la Santé (INS) en Colombie : 

Nous avons confirmé et attribué trois décès au Zika
Les trois morts ont été précédées du syndrome de Guillain-Barré

Le virus Zika est soupçonné de provoquer le syndrome de Guillain-Barré, maladie neurologique pouvant mener à la paralysie définitive. 

"Le monde se rend compte que le Zika est cause de mortalité"

La directrice de l'INS a ajouté que "six décès" étaient par ailleurs "à l'étude". "D'autres cas vont apparaître", a-t-elle averti, soulignant que "le monde se rend compte que le Zika est cause de mortalité. Pas très élevée, mais oui, il est cause de mortalité". 

Conférence de presse de Martha Lucia Ospina, directrice de l'INS / AP

De son côté, le ministre de la Santé, Alejandro Gaviria, a souligné la "préoccupation" des autorités quant à ce risque de mortalité, chez des patients contaminés par le virus Zika, qui se manifeste par des symptômes grippaux bénins, et atteints du syndrome de Guillain-Barré.

Plus de 20 000 cas recensés en Colombie

Après le Brésil, la Colombie est le deuxième pays le plus touché par l'épidémie du virus Zika, transmis par des moustiques. Le virus est également soupçonné d'entraîner une grave malformation congénitale: la microcéphalie (réduction du périmètre crânien, néfaste au développement intellectuel).

Selon le dernier bilan de l'INS publié le 30 janvier, 20.297 cas confirmés de Zika ont été recensées sur le territoire, dont 2.116 femmes enceintes.

La semaine dernière, les autorités colombiennes ont décrété le premier niveau d'alerte, verte, afin que les hôpitaux se préparent à répondre à une expansion de la maladie. Elles ont également recommandé aux femmes de reporter de six à huit mois leurs grossesses.

Le 1er février, l'Organisation mondiale de la Santé a décrété que le virus Zika constituait "une urgence de santé publique de portée mondiale".

Rédaction web d'iTELE avec AFP - (Photo d'illustration © Reuters)