Danemark – Publié le 24 octobre à 13:45 – Mis à jour le 24 octobre 2014 à 17:43

74% des Danois souhaitent interdire la circoncision

74% des Danois souhaitent interdire la circoncision «
Play

Serbie/Albanie : victoire sans les point...

»
Play

Peine de mort : 2400 exécutions en Chin...

74% des Danois souhaitent interdire la circoncision

Le Danemark réfléchit à une interdiction de la circoncision. Selon un sondage, 74% des Danois sont favorables à cette idée.

C’est une question "de fond" que se pose le Danemark : faut-il interdire la circoncision ? Deux partis politiques danois, Enhedslisten (extrême gauche) et Liberal Alliance (centre droit) souhaitent que cette pratique devienne prohibée .

Alors que la question est à l'étude au Parlement, un sondage* révèle que 74% des Danois souhaitent mettre fin à la circoncision. Seuls 10% pensent que la décision devrait être laissée aux parents.

"A partir de 18 ans"

"La circoncision, c’est enlever une partie saine d’un corps d’un garçon" affirme Lena Nyhus, fondateur de l’association Danmark Intact, qui lutte contre la circoncision des enfants. "Le Danemark devrait être pionnier en matière de droits de l’enfant. Nous devons faire en sorte que cette pratique se fasse à partir de 18 ans".

Même son de cloche pour un ancien ministre de la Santé. "Comme je le vois, la circoncision va à l’encontre de la Convention des Nations Unies sur le droit de l’enfant, a estimé Hans Christian Schmidt, interrogé par metroXpress et relayé par le site israélien Haaretz. Je penche vers une interdiction jusqu’à ce que la personne soit majeure" a-t-il ajouté.

Plus de 1.000 circoncisions par an

Selon les responsables danois, entre 1.000 et 2.000 circoncisions sont pratiquées chaque année dans le pays. En 2013, suite à une étude sur les risques de cette pratique, les autorités sanitaires ont fait savoir qu’il n’y avait pas suffisamment de preuve pour la justifier ou l'interdire et qu’elle présentait très peu de risques si elle était faite par de bons médecins.

La circoncision, dont la pratique consiste à retirer tout ou une partie du prépuce, fait partie d’un rite religieux pour l’islam et le judaïsme. En effet, les deux religions exigent que les garçons soient circoncis.

*Sondage réalisée par YouGov pour metroXpress / 1.000 personnes interrogées.

Article rédigé par la rédaction d'i>TELE avec AFP