Justice – Publié le 22 décembre à 07:25 – Mis à jour le 22 décembre 2016 à 11:18

Vingt ans après le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, l'extradition du suspect toujours refusée

Vingt ans après le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, l'extradition du suspect toujours refusée «
Play

Attentat de Berlin : la police recherche...

»
Play

Elections : plus que quelques jours pour...

Le 23 décembre 1996, Sophie Toscan du Plantier est retrouvée en contrebas de sa maison isolée de Schull, un village de la côte sud-ouest de l'Irlande, mortellement blessée à la tête. Ian Bailey, un journaliste vivant à proximité, fait rapidement figure de suspect. Arrivé le premier sur les lieux, il est connu pour des faits de violences et son penchant pour l'alcool. Après avoir avoué le meurtre dans un premier temps, il se rétracte et est relâché faute de preuves. Il clame depuis son innocence. L'Irlande refuse depuis d'accorder son extradition à la France. Il a cependant été renvoyé aux Assisses en août dernier.