exclu

Attentats à Paris – Publié le 20 janvier à 01:00 – Mis à jour le 20 janvier 2016 à 06:42

​La famille d’Hasna Aït Boulahcen porte plainte contre X

​La famille d’Hasna Aït Boulahcen porte plainte contre X «
Play

Qui est Mokhtar Belmokhtar, chef du grou...

»
Play

Ettore Scola, le réalisateur italien de...

La famille d’Hasna Aït Boulahcen, la cousine d’Abdelhamid Abaaoud, décédée lors de l’assaut du Raid le 18 novembre dans un appartement à Saint-Denis, considère que la jeune femme, est une victime. Selon nos informations, l’avocat de la famille, Me Fabien Ndoumou a porté plainte le 13 janvier contre X.

L'avocat de la famille, Me Fabien Ndoumou a porté plainte le 13 janvier contre X avec constitution de partie civile pour "terrorisme, crime de meurtre et tout autre chef que l’enquête pourrait révéler" auprès du juge anti-terroriste Christophe Teissier. L’avocat a affirmé à iTELE qu’Hasna Aït Boulahcen est "une victime du terrorisme, une victime de son cousin Abdel Abbaoud" : 

Elle était sous pression de son cousin. Elle n’est ni une kamikaze, comme on l’a d’abord prétendu, ni une terroriste, ni une complice de terrorisme

L’avocat s’appuie notamment sur un témoin proche d’Hasna Aït Boulahcen qui affirme que la cousine d’Abdelhamid Abaaoud n’a jamais voulu mourir en martyr et sur un enregistrement effectué par une chaîne de télévision au moment de l’assaut où l’on entend une voix de femme, selon toute vraisemblance celle d’Hasna Aït Boulahcen- hurler depuis une fenêtre de l’appartement "c'est pas mon copain (...) c'est pas mon copain (...) Est-ce que je peux sortir, je veux sortir"

"Peu de chance pour que le juge anti-terroriste décide cette plainte recevable, mais il devra justifier pourquoi" précise Me Fabien Ndoumou. Le conseil pourra alors faire appel devant la chambre d’instruction?

Jean-Michel Decugis