Affaire Vincent Lambert – Publié le 10 mars à 11:00 – Mis à jour le 10 mars 2016 à 12:42

Un juge a confié la tutelle de Vincent Lambert à sa femme

Un juge a confié la tutelle de Vincent Lambert à sa femme «
Play

La génération Y ne récolte pas les fruit...

»
Play

Doutes sur l’authenticité des documents...

Un juge a confié la tutelle de Vincent Lambert à sa femme

​Nouveau rebondissement dans l’affaire Vincent Lambert. La famille de Vincent Lambert, hospitalisé depuis 2008 en état végétatif après un accident de la route, se déchire depuis des années sur son sort.

Ce jeudi 10 mars, le juge des tutelles de Reims, en charge de l’affaire, a décidé de nommer Rachel Lambert comme tutrice de son mari pour une période de 10 ans. L'avocat du neveu de Vincent Lambert, Maître Gérard Chemla, a réagi à cette décision:

C’est une décision qui restaure la place de l’épouse.

Parallèlement, l’Union Départementale des Affaires Familiales (UDAF) sera chargée de surveiller et d’accompagner Rachel Lambert dans son rôle de tutrice. "Le subrogé tuteur sera là pour assister", a confié l’avocat du neveu de Vincent Lambert au journal l’Union.

Une décision "surprenante" pour l'avocat des parents

Maître Sara Nourdin, l'avocate de Rachel Lambert, a confié à iTÉLÉ sa joie après cette décision du juge des tutelles :

Rachel a été émue par cette annonce. C'est une décision qu'il lui redonne de la confiance et je suis sûre qu'elle va se saisir de ce rôle avec conviction et soin.

La réaction est similaire pour le neveu de Vincent Lambert. Maître Gérard Chemla, l’avocat de François Lambert, est satisfait que la décision aille "dans le sens de Rachel". Ce choix du juge des tutelles "reconnaît l’état actuel des choses".

Du côté des parents de Vincent Lambert, cette décision les laisse dubitatifs. L'avocat des parents, Maître Jean Paillot, a exprimé sur iTÉLÉ sa surprise :

C'est une nouvelle surprenante qui va à l’encontre de ce que nous demandions et de ce que proposait le procureur, à savoir la nomination d’un tuteur extérieur à la famille Lambert. Il aurait été raisonnable de nommer une personne extérieure à la famille voire même une personne morale pour éviter qu'une personne physique se retrouve seule, enfermée dans ce conflit. C'est une décision inappropriée, qui ne servira pas à grand-chose.

Mise sous tutelle de V. Lambert par sa femme... par ITELE 

Début février, les principaux membres de la famille de Vincent Lambert s’étaient retrouvés devant le juge des tutelles pour étudier une possible mise sous protection du patient.

Article rédigé par la rédaction web d'iTÉLÉ - Crédit photo: Patrick Hertzog / AFP