France – Publié le 16 février à 20:20 – Mis à jour le 16 février 2017 à 22:12

Enquête ouverte sur le docétaxel après le décès de 5 patientes

Enquête ouverte sur le docétaxel après le décès de 5 patientes «
Play

La grippe aviaire menace toujours la pro...

»
Play

Macron justifie ses propos sur la coloni...

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé, suite aux décès de cinq patientes soignées pour un cancer du sein, avoir ouvert une enquête en septembre dernier sur les médicaments contenant du docétaxel.

Une enquête de pharmacovigilance a été ouverte en septembre sur les médicaments contenant du docétaxel à la suite du décès de cinq femmes soignées pour un cancer du sein, a annoncé mercredi l'ANSM dans un communiqué.

Cette enquête "est en cours de finalisation" et sera présentée le 28 mars à un comité technique de l'agence qui ne recommande pas l'arrêt des médicaments contenant cette molécule.

Le docétaxel représente 50% du marché

"Aucune recommandation n'est formulée à date en l'absence d'éléments complémentaires d'investigation permettant d'évaluer le rapport bénéfice/risque dans le cadre du traitement du cancer du sein", écrit l'ANSM dans un courrier adressé aux professionnels de santé.

Selon l'ANSM, le docétaxel représente plus de 50% du marché et il est le médicament utilisé par les centres de lutte contre le cancer. Le cancer du sein, le plus fréquent chez la femme, avec environ 50.000 nouveaux cas invasifs par an en France, peut être guéri dans 9 cas sur 10 lorsqu'il est dépisté à un stade précoce. Il cause malgré tout près de 12.000 décès par an en France, selon Santé Publique France.

AFP