Économie – Publié le 24 février à 19:10

Faire rimer insertion professionnelle et haute gastronomie, le pari du traiteur "Té"

Faire rimer insertion professionnelle et haute gastronomie, le pari du traiteur "Té" «
Play

Dans son conflit contre le FBI, Apple a...

»
Play

M. Aubry: "La gauche progressiste et mod...

Faire rimer insertion et haute gastronomie, c'était le pari un peu fou du groupe SOS et de son traiteur "Té". Un pari qui s'est avéré payant puisqu'en 15 ans, 600 personnes ont été réinsérées et 75% d'entre elles ont trouvé un CDI ou un CDD dans la restauration. La réinsertion sociale par la cuisine, et la grande cuisine a même fini par séduire de grandes entreprises qui font souvent appel à ce traiteur. L'an dernier, le chiffre d'affaires a bondi de 20% et aujourd'hui de grands chefs étoilés viennent même y repérer des talents.