Musique – Publié le 11 janvier à 08:12 – Mis à jour le 11 janvier 2016 à 11:48

David Bowie est mort d'un cancer

David Bowie est mort d'un cancer «
Play

Vers une généralisation du service civiq...

»
Play

Philippe Manoeuvre sur David Bowie : "le...

Le chanteur britannique s'est éteint ce dimanche à l'âge de 69 ans, entouré de sa famille deux jours après la sortie de son nouvel album. Un choc pour des millions de fans à travers le monde.

L'une des légendes du rock s'en est allée. David Bowie est mort des suites d'un cancer. La nouvelle a été annoncée sur ses comptes officiels Twitter et Facebook : "David Bowie est mort paisiblement aujourd'hui entouré de sa famille à l'issue d'un courageux combat de 18 mois contre le cancer".

Son fils Duncan Jones a également confirmé le décès :

Il avait fêté son 69e anniversaire le 8 janvier. Le même jour sortait  son 25e album : "Black Star".

Quatre décennies de tubes

Sa longue carrière a duré plus de quatre décennies pendant lesquelles il a vendu plus de 140 millions d'albums. On lui doit les tubes "Life on Mars ?" (1971), "Heroes" (1977), "Let's Dance" (1983), "Ashes to Ashes" (1980), ou encore "Space Oddity" (1969), un titre sur Major Tom, un astronaute qui se perd dans l'espace, et qui le révélera au grand public. David Robert Jones prend au début les années 70 le surnom de David Bowie.

L'homme aux mille visages

Le chanteur, qui a bâti sa carrière sur des réincarnations successives, à travers les personnages de Ziggy Stardust, Aladdin Sane, ou du Thin White Duke, était un touche-à-tout visionnaire qui aura influencé des générations d'artistes. Véritable explorateur musical, sa musique s'étend du glam-rock au soul-funk.

Outre l'extraordinaire variété de styles musicaux, David Bowie était aussi singulier par ses changements fréquents de style et d'apparence. Ses cours de mime, ainsi que son goût pour le costume, la mode ou encore le théâtre kabuki, l'ont aidé à se muer en homme aux 1.000 visages.

Hommage dans le monde entier à un "maître", une "source d'inspiration" et une "icône"

La chanteuse Madonna, "dévastée", se remémore son premier content à Détroit sur Twitter. Elle pleure un "grand artiste".

Au Royaume-Unie, la terre de Bowie, le Premier ministre David Cameron a parlé sur Twitter d'une "grande perte", et d'un "maître de la réinvention" avec lequel il a grandi.

"David Bowie était l'une de mes principales sources d'inspiration, tellement courageux, tellement créatif, il nous a donné de la magie pour toute une vie", a indiqué de son côté Kanye West.

Invitée de la matinale d'iTELE, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a salué "une icône comme il en reste peu". Manuel Valls évoque un "artiste hors normes" :

Le rédacteur en chef de Rock & Folk, Philippe Manoeuvre, a été l'un des premiers à s'exprimer au micro d'iTELE, bouleversé : "C'est terrifiant, tout le monde est anéanti".

Sur son compte Twitter, le ministère allemand des Affaires étrangères a remercié David Bowie pour "son aide apportée dans la chute du Mur", une référence à son album "Heroes" (1977), composé lorsque l'artiste était installé dans la capitale allemande :

Article rédigé par la rédaction web d'iTELE (avec agences)